cani-rando
historique
boutique
petites annonces
liens

MUSHERS

PORTRAITS

Dominique GRANDJEAN
« J'adore ce type », s'exclame Nicolas Vanier dès qu'on parle de Dominique Grandjean, « Je ne le connaissais pas bien avant, mais depuis que nous préparons ensemble la Grande Odyssée, où il est chef vétérinaire, j'ai découvert à la fois un homme profondément humain, passionné par les chiens, et un technicien fabuleux dans son métier. » ...
Lire le portrait

 

Nicolas VANIER
« Le moteur de ma vie, c'est le plaisir et la passion », avoue Nicolas Vanier. Lorsqu'il ne voyage pas dans le Grand Nord, notre musher national vit en Sologne avec sa femme et ses trois enfants. Il refuse l'étiquette d'aventurier, « Cela ne veut pas dire grand-chose », s'insurge-t-il, « Je ne suis pas non plus, un véritable musher, ces gens là sont beaucoup plus doués que moi. Je suis un passionné, par ce que je fais et par ces pays là ». Il n'empêche que depuis plus de deux décennies Nicolas Vanier représente, et à juste titre, pour le public français le mythe...
Lire le portrait

 

Norman VAUGHAN
Norman Vaughan: une légende toujours vivante .Peu d'hommes peuvent se vanter, de leur vivant, d'avoir une montagne à leur nom. Norman Vaughan est de ceux-là. Mais Norman Vaughan est un homme tellement hors du commun. Norman est né à Salem, dans le Massachusetts aux Etats-Unis, le 13 décembre 1905..
Lire le portrait

 

Paul-Émile VICTOR
Grand explorateur des régions polaires, Paul-Émile Victor avait l'habitude de dire à propos de la conquête des pôles: « Oui, c'est un chien esquimau qui, le premier, a foulé l'emplacement exact du pôle Nord, le 6 avril 1909 ; c'est un chien esquimau également qui, le premier, est arrivé au pôle Sud, le 14 décembre 1911. Car aussi bien le vainqueur du pôle Nord, Robert Peary, que le vainqueur du pôle Sud, Roald Amundsen, ne purent atteindre leur but que grâce à leurs chiens...
Lire le portrait


Robert Edwin PEARY

Ce n'est qu'en janvier 1911, près de deux ans après que Robert Edwin Peary a annocé avoir annoncé avoir atteint le pôle Nord, que la Chambre des Représentants, à Washington, lui attribue officiellement Robert la paternité de l'exploit lors d'un vote. Par cent cinquante-quatre voix contre trente-quatre, les députés déboutent ainsi le docteur Frederick Albert Cook qui prétend lui aussi avoir atteint le 90° nord, un an avant son adversaire. Peary obtient également le titre de Vice-amiral. Mais, Robert Peary a-t-il vraiment touché le pôle Nord, le premier? L'a-t-il même atteint, ce fameux 6 avril 1909…

en savoir plus: lire le portrait

 

© Réalisation : Editions Périodiques Vacances Nature pour Chiens & Traîneaux Magazine
Toute reproduction de textes, de vidéos et d'images sont interdites sans autorisation du site